mardi, juin 20, 2006

Description du Blog

Un des objectifs de ce Blog est de partager des connaissances et autres données traditionnelles qui aideront, pour ceux que cela intéresse, à se situer dans la création et donc dans le monde manifesté. Je sais cet objectif est ambitieux et peut être même arrogant. Néanmoins, sans tomber dans l'utopie, je crois que le chemin est plus important que son but. Je crois que définir un but, une direction, est bien plus important que le fait de l'atteindre. Je partage et souscris aux approches orientales du Tao.

Une voie qui peut être tracée, n'est pas la voie éternelle:
Le nom qui peut être prononcé, n'est pas le nom éternel:
le Tao

Je pense que ce référentiel est une des clés de l'évolution et du développement du monde manifesté, de mère nature pour les animistes.

Je crois aussi que l'ouvre sera toujours inachevée. De plus, l'issue de notre passage dans le monde manifesté parait inéluctable. Mais tout cela n'est pas une raison pour démissionner ou subir face à cet environnement apparemment chaotique. Je crois aussi que participer aux desseins divins sans s'y soumettre, est d'autant plus beau que ce n'est pas inutile. Ne souscrivons pas au pari de Pascal sans avoir exploité les approches de Nietzsche, d'Héraclite et de Confucius, sans bien entendu oublier Pythagore et Aristote.

La feuille de route consiste donc à agir comme Zeus qui, aidé de sa grand-mère la Terre, força son père Cronos à dégorger ladite pierre blanche, l'Omphalos. Ayant alors échappé au temps (Cronos) qui devait nous anéantir, nous dévorer, nous entamerons alors, à partir de ce centre du monde, ce voyage qu'est la Métanoia.

Aussi à ceux, citoyens du monde, qui contrôleront le chant des sirènes, et que cette démarche personnelle intéresse, nous souhaitons la bienvenue, welcome, willkommen, welkom, recepcion, boa vinda, benvenuto, etc ..

L'omphalos recouvre la tombe du serpent sacré de Delphes, le Python, tué par Apollon. Par ce geste, Delphes devient le sanctuaire d'Apollon, Dieu de la lumière et de la vérité. C'est le lieu d'où l'on peut interroger le Dieu et connaître ses réponses.

Dans le monde chacun décide du beau
Et cela devient le laid.

Par le monde chacun décide du bien
Et cela devient le mal.

L'être et le vide 's'engendrent
L'un l'autre.
Ainsi le sage, du non-agir.
Pratique l'oeuvre
Et enseigne sans paroles.
Lao Tseu

1 commentaire:

selma a dit…

cet espace promet énormément de débats et de méditations, je suivrai l'aventure avec grande attention,et je tacherai d'y participer!

Selma